Centre

On retrouve l'équipe du Ronquières Festival aux manettes de cet événement qui se tiendra au Parc Derbaix le 28 juin.

"Nous étions au Parc Derbaix lors de la diffusion du match Belgique-Tunisie", se souvient le bourgmestre Laurent Devin. "Nous étions affairés au bar lorsque Jean-François Guillin a posé sa main sur mon épaule et m’a dit : "C’est pas mal, ici."

Jean-François Guillin, c’est l’un des membres de l’association Un Soir à Binche (USAB) qui a déjà fait jouer des artistes tels qu’Arno ou Ozark Henri dans la Cité du Gille. C’est également cette joyeuse bande de Binchois que l’on retrouve aux manettes du Ronquières Festival. Pour la petite histoire, l’équipe aurait bien voulu organiser le festival dans sa ville chérie, mais aucun site ne convenait à Binche. C’est donc sur Ronquières qu’elle a jeté son dévolu. Aujourd’hui, la voilà de retour à domicile pour un tout nouvel événement musical qui devrait faire mouche le 28 juin. Tous les ingrédients de la réussite semblent en effet réunis.

Le cadre tout d’abord. Le Parc Derbaix offre un bel écrin verdoyant pour ce festival d’un jour qui vise un public familial. "De plus, il y a une sorte d’amphithéâtre naturel dans le parc où nous disposerons la scène. Le public pourra ainsi assister aux concerts de façon très confortable", souligne Jean-François Guillin.

Autre ingrédient essentiel, l’affiche. Pour sa première édition, Un Soir au Parc fait déjà venir des pointures et la programmation cible à merveille le public familial que les organisateurs convient. Julien Clerc et Kyo seront ainsi les têtes d’affiche de l’événement. Plus tôt, c’est l’étoile montante de la chanson française, Léa Paci qui assurera le show. Un habitué très apprécié de la région sera aussi de la partie. Nicolas Dieu, alias Mister Cover, viendra mettre l’ambiance avec son projet solo, Oh Mon Dieu. Enfin, un DJ clôturera les festivités.

Si le festival binchois peut tabler sur une telle affiche dès sa première édition, c’est que ses organisateurs jouissent déjà d’une solide expérience et d’un joli carnet d’adresses. "C’est un réel plaisir de pouvoir mettre leur talent au service des Binchois", relève Laurent Devin. "Et c’est une émotion particulière pour nous de pouvoir organiser cet événement à Binche", conclut Jean-François Guillin.

Plus d'infos encore dans votre DH de demain.

G.La