C’est un coup de pouce financier plus qu’appréciable. La ville de La Louvière vient en effet de se voir octroyer un subside dans le cadre du programme UREBA exceptionnel, lancé par le ministre de l’énergie, Philippe Henry (Ecolo) et destiné à soutenir des organismes qui souhaitent réduire la consommation énergétique de leurs bâtiments. Dans la Cité des Loups, ce subside profitera à deux écoles communes.

"Dans le cadre de cet appel à projet, la Ville de La Louvière avait proposé l'école communale de la rue Sous l'Haye, à Haine-Saint-Pierre, et l'école communale de la rue Camille Vaneukem à Houdeng-Goegnies", précise-t-on du côté de la commune. Ce sont respectivement 163 852 euros et 61 477 euros qui ont été confirmés et sur lesquels la ville pourra donc compter.

"Ces subsides permettront de couvrir environ 20% des coûts totaux de rénovation des deux écoles, les autres dépenses seront prises en charge par la ville afin d'améliorer l'efficacité énergétique et le confort des élèves. Il s'agit également de pérenniser des structures, telles que le bâtiment en ossature bois de la rue Sous l'Haye."

Depuis deux ans, la ville travaille avec la société Renowatt dans le but d’améliorer l’efficacité énergétique de ses bâtiments communaux. Celle-ci réalise un quick-scan de chaque bâtiment en vue de recommander des travaux à réaliser, tout en évaluant les coûts de ceux-ci. L’enveloppe Ureba exceptionnel tombe à point nommer puisqu’elle vise l’amélioration de l’enveloppe (isolation des parois, remplacement de châssis) et l’installation ou l’amélioration des systèmes de ventilation.