La journée a commencé de la plus déroutante des manières pour Emilie d'Estinnes ce vendredi. À peine réveillée, la mère de famille a aperçu ce qui ressemblait à un étrange train d'étoiles filantes.

"Mon mari buvait son café et fumait sa cigarette dans le jardin, comme tous les matins. Il m'a appelé pour venir observer quelque chose d'étrange dans le ciel. Il voulait être sûr qu'il ne rêvait pas", sourit l'Estinnoise. "C'était effectivement troublant. Il était aux alentours de 6h30 du matin. Et une série de petites lumières, parfaitement alignées en file indienne, avançaient à la vitesse d'un avion, haut dans le ciel. Il y en avait une douzaine environ. Nous n'avions jamais vu ça, on s'est demandé ce que c'était. C'est passé assez vite. Nous n'avons pas eu le temps de faire une photo ou une vidéo. Mais nous avons évidemment tout de suite effectué une recherche sur Internet pour voir à quoi ça correspondait. Ça ne pouvait s'agir que d'un train de satellites."

Le phénomène est fréquent, nous confirme l'Observatoire royal de Belgique. Sur le site Heaven Above, on peut même avoir la liste et l'emplacement des satellites visibles depuis la Terre en temps réel.

Fréquent, le phénomène ne devrait pas s'amenuiser. Depuis plusieurs mois, la société SpaceX d'Elon Musk déploie régulièrement de nouveaux satellites en orbite basse. La dernière fournée en a envoyé 60 dans le ciel, le 6 octobre, ce qui porte à plus de 700 le nombre de satellites déjà mis en orbite par SpaceX. Elon Musk souhaite atteindre la barre des 12.000. Mais des voix s'élèvent pour dénoncer l'impact d'un tel déploiement autour de la Terre. Les trainées satellitaires pourraient notamment perturber le travail des astronomes. De son côté, Elon Musk a promis de faire le ménage en nettoyant notre espace des satellites obsolètes.