Les portes de l'école Notre-Dame de Braine-le-Comte ne se sont pas ouvertes ce mardi matin. L'ensemble de la section primaire a été fermée suite à une décision de la direction communiquée ce lundi soir aux parents d'élèves. "J'ai appris ce lundi soir que plusieurs de mes enseignants ont été testés positifs au Covid-19, d'autres attendent les résultats des tests qui devraient tomber dans les prochaines heures", explique le directeur Christophe Marichal dans une lettre adressée aux parents.

Inévitablement, c'est l'ensemble de l'équipe enseignante qui est dans l'obligation d'être placée en quarantaine. "Je ne suis donc plus en mesure de pouvoir accueillir les élèves dans les classes. L'école primaire restera fermée ce mardi 6 octobre jusqu'au lundi 12 octobre inclus. Nous espérons pouvoir reprendre les cours normalement dès le mardi 13 octobre."

De nombreux parents ont forcément été surpris par cette annonce aux conséquences rapides, se retrouvant dans l'obligation de garder les enfants à la maison. Aucune garderie ne peut en effet être assurée au sein de l'école. Le directeur explique de son côté n'avoir pas eu la possibilité de réagir plus rapidement. "Je suis désolé de prévenir si tardivement mais nous avons fait au plus vite dès que les enseignants ont reçu les résultats", assure-t-il.

L'école précise par ailleurs que les enfants ne doivent pas se faire tester pour le moment. "J'ai été en contact toute la soirée de lundi avec le centre de santé qui m'a demandé de faire passer le message. Un courrier sera transmis rapidement aux parents qui ont été en contact avec l'enseignant positif pour bien expliquer que les risques sont minimes."

Ce sont ainsi pas moins de 17 classes de primaire, soit près de 400 élèves, qui se retrouvent "en congé forcé" durant une semaine au minimum. Ce n'est pas la première - et probablement pas la dernière - école de la région du Centre à se retrouver dans une telle situation. Des établissements de Binche et La Louvière ont par exemple déjà dû faire face à une fermeture temporaire ces dernières semaines.