L'augmentation de la cadence de la ligne 82 Mons-Trazegnies, passée à une fréquence d'un bus tous les quarts d'heure en semaine entre 6h et 19h le 1er décembre dernier, a eu des effets également pour la desserte de la commune du Roeulx, qui n'est pourtant pas traversée par cette ligne.

"Nous trouvons ce développement intéressant car nous savons que de nombreux Thiérois et Villois utilisent cette ligne pour se rendre à La Louvière ou à Mons. Cependant, ils doivent se déplacer jusque Maurage pour les uns et Havré pour les autres" explique Virginie Kulawik, échevine de la mobilité.

Pour le faire en bus, ceux-ci doivent désormais utiliser une nouvelle ligne depuis le début du mois de décembre: la ligne 17 Mons-Thieu. Car l'augmentation de la fréquence de la ligne 82 s'est accompagnée d'une réorganisation de l'offre du TEC entre Mons et La Louvière, impliquant la suppression de différentes variantes de la ligne 82 et la création de nouvelles lignes pour clarifier les choses.

Pour assurer une desserte de Le Roeulx, la ligne 17 a donc vu le jour. Celle-ci dessert Thieu et Ville-sur-Haine avant de rejoindre Havré et de suivre le même trajet que la ligne 82, vers Mons. Elle permet aussi aux Thiérois et Villois de se rendre à La Louvière, moyennant un changement à La Louvière.

Mais ceux-ci n'auront pas l'embarras du choix pour démarrer de chez eux: le seul bus de la journée part à 7h20 de Thieu Cité, pour une arrivée à 7h52 à Mons. Un bus qui cible donc avant tout un public scolaire.

"Il y a encore de la demande pour que des lieux soient desservis dans notre entité et nous relayons auprès de nos partenaires au sein des TEC ces demandes afin d’agrandir l’offre de transports en commun pour nos concitoyens" conclut Virginie Kulawik.