Les écoles provinciales de la région du Centre entretiennent le moral des enfants et des étudiants.

"Restez chez-vous les enfants ! On garde le contact", voilà le message qui aura circulé sur toutes les pages Facebook des écoles provinciales dès le début du confinement. Après avoir proposé des pistes de travail et mis en place la plateforme informatique Eduhainaut, l’enseignement provincial humanise désormais davantage sa communication. A l’école d’application à Morlanwelz, par exemple, les travaux ont été très vite organisés dès la première semaine de confinement. 

Les institutrices postent par ailleurs des vidéos rassurantes et joyeuses où elles parlent aux enfants, elles leurs donnent des conseils. On lit par exemple ce message : "Coucou mes petits loulous! Malgré l'éloignement, mon cœur et mes pensées sont quotidiennement avec vous ! Vous me manquez énormément... J’aspire à vous revoir bientôt, soyez sages et respectueux envers toutes ces personnes qui vous gardent et vous aiment. Prenez soin de vous, je vous embrasse très très fort de loin."

En cette période de confinement qui s’étire, les parents jonglent, jour après jour, en fonction des émotions, des infos, du temps, de la crise... Certains enfants ont besoin qu'on les laisse tranquilles. Ils sont stressés. Ils vivent peut-être des situations difficiles à la maison. Trop de devoirs leur met une pression ingérable. D’autres se réfugient derrière une gestion du temps cadrée : on se lève et on se couche aux mêmes heures, on se prépare à travailler, promenade, heures de repas inchangées, rituels sécurisants.

Voilà pourquoi les écoles ont quasiment toutes réagi en mettant en ligne des méthodes de travail, des accès web, du travail à faire, etc. La Province de Hainaut s’oriente aussi de plus en plus vers un enseignement numérique, dès l’école primaire. L’école d’application à Morlanwelz est d'ailleurs pionnière tandis que d’autres écoles secondaires suivent le mouvement. 

Par exemple, dès la rentrée prochaine, un bon nombre d’élèves de l’Ecole du Futur à Soignies (le Lycée provincial des Sciences et des Technologies) seront équipés d’un chromebook, un pc portable relié au cloud, à un prix démocratique pour les parents, avec une intervention du Pouvoir Organisateur (la Province) dans les frais. Ils seront aussi éduqués aux médias. "Même s’il n’y a pas que les écrans dans la vie, plus les jeunes seront éduqués à bien les utiliser, plus ils seront des citoyens libres et critiques", affirme une directrice.