La zone de police de Châtelet veille au respect des mesures de confinement pour lutter contre la pandémie du Covid-19. Mais les policiers ont encore verbalisé des rassemblements.

Ce mercredi, la zone de police Châtelet, Aiseau-Presles et Farciennes, a posté un statut sur sa page Facebook, rappelant à tous l'application de la tolérance zéro. Mais les policiers continuent à constater l'absence de respect des mesures de confinement du Covid-19 par les citoyens.

 Du 19 mars au 30 mars, la zone de police a rédigé 155 procès-verbaux. Parmi les faits constatés, un barbecue sauvage ou encore un match de foot. " Nous avons relevé l'organisation d'un barbecue dans un parc ou encore la présence d'une dizaine de personnes mineures et majeures jouant au football et fumant la chicha dans un agoraspace. " 

La police rappelle que les amendes pour non-respect des mesures de confinement peuvent atteindre 1500 euros. " Nous tentons de couvrir un maximum de notre territoire et toute information concernant des rassemblements qui nous parvient est exploitée ", prévient la police locale.