Le nombre de P-V distribués ce week-end par la police de Charleroi sont catastrophiques: les chiffres montrent les gens respectent de moins en moins le confinement.

A Charleroi, les patrouilles de police ont distribué 190 P-V sur un week-end, un triste record. Pour mettre ces chiffres en perspective, il faut savoir que 730 P-V ont été dressés depuis le début du confinement...

"Sur la semaine dernière, c'était 398, ce qui était aussi un record. On voit que dans la longueur, les gens respectent de moins en moins les mesures de confinement et de distanciation sociale, et qu'on doit être de plus en plus sévères", regrette l'inspecteur David Quinaux, porte-parole de la police locale.

Les P-V sont principalement attribués à des déplacements non-essentiels (non-respect des mesures de confinement), des rassemblements et des gens qui circulent à plusieurs dans un même véhicule (non-respect des mesures de distanciation sociale).

Objectivons ces chiffres : si 730 P-V ont été distribués depuis le 18 mars, 398 sur la semaine dernière et 190 rien que le week-end passé, on voit que l'accélération est belle et bien là. "Alors qu'on n'a pas augmenté le nombre d'équipes sur le terrain...", précise-t-il en réponse à nos questions.

Cela signifie, en moyenne de P-V par jour:

  • Jour 1 à 11 : 13 P-V/jour. (moyenne globale : 13 P-V/jour)
  • Jour 11 à 16 : 80 P-V/jour. (moyenne globale : 33 P-V/jour)
  • Jour 16 à 18 : 95 P-V/jour. (moyenne globale : 41 P-V/jour)

"Et il faut bien se rendre compte qu'on n'arrive pas à constater toutes les infractions non plus, on a vraiment l'impression que certains s'en fichent complètement", désespère David Quinaux.

On l'écrivait vendredi, c'est encore plus vrai ce lundi au vu des chiffres : restez chez vous... et si vous sortez, respectez scrupuleusement les mesures de distanciation sociale. Il s'agit de sauver des vies, que vous le vouliez ou non!

Seul point positif dans tout ça : 730 P-V, sur 200.000 habitants, ça reste relativement peu.