De nouveaux subsides pour les piscines de Courcelles et Farciennes

Le Ministre Crucke augmente les subsides pour la construction de piscines en Wallonie.

De nouveaux subsides pour les piscines de Courcelles et Farciennes
©NGOM

C'est une bonne nouvelle pour Courcelles et Farciennes. En effet les deux communes envisagent de construire une piscine sur leur territoire, et le ministre Crucke vient d'augmenter la participation de la Région dans leurs projets respectifs.

Grâce à une redistribution des subsides dans le plan piscine de la Région Wallonne, Courcelles - qui avait déjà obtenu 978.001,50 euros - monte à 1.136.429,90 euros.

Pour Joël Hasselin, échevin des sports de Courcelles, c'est une très bonne nouvelle dont il vient à peine de prendre connaissance. "Cet argent doit être utilisé en bon père famille. Comme ils s'agit de travaux il faut sans doute s'attendre à des coûts supplémentaires. L'argent supplémentaire servira par exemple à acheter des jouets pour la pataugeoire, faire la terrasse ou d'autres aménagements qui seront décidés après une nouvelle analyse."

A Farciennes, on se félicite aussi d'une telle nouvelle. En effet, le budget alloué par la Région Wallonne passe de 3.338.077, 25 euros à 3.878.819, 01 euros.

Pour Julien Fanuel, porte parole de la ville de Farciennes, la bonne nouvelle est appréciable mais l'emballement modéré. "Bien évidemment c'est une bonne nouvelle et il faut tout de même se tempérer. L'annonce de la nouvelle devra être suivie de la signature du ministre. Pour ce qui est des montants supplémentaires cela pourra aider à arrêter définitivement le coût réel des travaux. Dans ce genre de cas on attend toujours d'avoir la confirmation officielle pour se réjouir. C'est vraiment une bonne nouvelle. A l'origine, nous devions renter les projets en 2017 et il a été décidé en 2018 qui bénéficierait des subsides. Entre le moment où l'étude a été faite en 2016 et la création de l'intercommunale entre Farciennes et Châtelet, le montant a augmenté. Par rapport à l'estimation de base qui était de 6,8 millions dont un subside de 3,4 millions on a attribué le marché pour un montant de 7,5 millions hors TVA. Déjà 700.000 euros en plus. C'est donc une bonne nouvelle que le Gouvernement wallon prenne compte de cette réalité des dossiers. Si la Région Wallonne n'avait pas su prendre cette partie supplémentaire en compte, ce sont les communes -donc les citoyens- qui auraient dû intervenir. L'aide supplémentaire est une bonne chose tant on sait qu'on manque de piscines dans la région de Charleroi. Malgré cela, l'apport de nouveaux subsides n'est pas vraiment à considérer comme un "bonus". Quand on rentre un projet à la Région Wallonne cela reste une pré-étude. Il y a une différence entre le moment où on rentre le projet et quand on l'attribue à la société. Les sociétés ont dû étudier en détail le dossier pour remettre un prix mais il y a toujours des différences de prix. L'exécution des travaux peut aussi révéler quelques surprises et aménagements pas pensés au départ. La signature du document permettra dès lors de notifier le promoteur du projet pour qu'il puisse commencer les travaux. A partir du moment où nous recevons l'accord dans les prochains jours, l'entrepreneur pourra se mettre au travail dès janvier. "

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be