Les maisons citoyennes aux urgences à Charleroi: les couples qui viennent s'y marier ne sont pas reçus dans des bonnes conditions

L’état de dégradation du centre civique de Gosselies au cœur du débat.

D.A.
Les maisons citoyennes aux urgences à Charleroi: les couples qui viennent s'y marier ne sont pas reçus dans des bonnes conditions
©van Kasteel

Installations électriques défectueuses, infiltrations d’eau, état déplorable des sanitaires, ascenseur en panne : l’accueil est loin d’être idyllique à la maison communale annexe de Gosselies, siège de l’État civil dans le district nord de Charleroi. Au conseil communal, la conseillère PS Rose Mangunza Muzinga est revenue à la charge sur ce dossier qui lui tient à cœur. Le centre civique se détériore.

Les couples qui s’y retrouvent pour se marier en présence des membres de leurs familles et amis proches ne sont pas reçus dans de bonnes conditions, c’est un euphémisme.

Si une remise en état des lieux lui semble s'imposer d'urgence, les salles de mariage de Gilly (district Est), Marchienne (district ouest) et Marcinelle (district sud) ne sont pas forcément mieux loties. La conseillère l'a déploré : dans le hall d'entrée de la maison communale annexe, un parapluie est parfois nécessaire pour se protéger. "J'ai personnellement assisté à l'explosion d'un point d'éclairage de la salle des mariages juste à côté des tentures : on a frôlé le risque d'incendie", dit-elle.

À défaut d'un calendrier de travaux, l'échevin des Bâtiments Xavier Desgain lui a fourni des arguments rassurants sur les intentions et projets de la ville. D'abord, il est prévu de recourir au nouveau marché stock toiture pour réparer les avaries identifiées dans les gouttières. Charleroi compte surtout réorganiser son service d'entretien des bâtiments. Dans ce cadre, l'engagement de 18 travailleurs est inscrit dans les plans d'embauche 2020 et 2021. Les équipes vont donc être renforcées. "Nous comptons également revoir le fonctionnement du département en créant quatre pôles d'intervention : l'un lié à l'électricité, l'autre au chauffage et aux sanitaires, les deux derniers aux embellissements, intérieurs et extérieurs. Cette nouvelle organisation doit permettre de sortir progressivement de l'urgence et d'accélérer les délais de travaux."

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be