Lorenzo contestait le vol de deux voitures : le tribunal lui a accordé un acquittement

Mais le jeune prévenu est bien l’auteur du recel de la Citroën C3 volée quelques instants plus tôt au domicile d’un couple binchois. Lorenzo obtient la mesure de faveur la plus favorable.

L.C.

La nuit du 18 au 19 décembre 2018, un ou plusieurs auteurs sont parvenus à entrer à l'intérieur du domicile des victimes sans faire le moindre bruit. Outre la Citroën C3 et la Dacia Logan, divers objets ont également été emportés par le(s) voleur(s). Vers 2h50 du matin, la police de Charleroi est parvenue à remettre la main sur la Citroën C3 volée. "Elle remontait la route à vive allure, les feux éteints avant de s'immobiliser à hauteur d'un second véhicule. Les policiers ont voulu contrôler les deux voitures, mais une course-poursuite a été lancée", précisait le substitut Brichet.

Au volant du véhicule, il y avait Lorenzo. "J'ai été abordé par une personne que je connaissais vaguement et qui m'a demandé de déplacer la Citroën et de le suivre. Il m'a donné les clés donc je pensais que ce véhicule lui appartenait", avait justifié le prévenu, qui contestait les vols des deux véhicules et le recel de la Citroën.

Finalement, Lorenzo obtient une suspension du prononcé de 3 ans uniquement pour le recel.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be