Châtelet: une marche Saint-Roch préparée tambour battant

Pendant tout ce week-end, ils seront 650 à escorter saint Roch dans les rues de Châtelet. Ce qu’ils n’avaient plus pu faire depuis deux ans.

B.W.
Châtelet: une marche Saint-Roch préparée tambour battant
©D.R.

La marche Saint-Roch reprend le cours de son histoire ce week-end, après une interruption de deux ans pour cause, bien sûr, de pandémie de Covid-19. Une édition 2022 qui sera aussi celle, décalée, du 60e anniversaire de la marche dont la forme actuelle avait vu le jour en 1961. Mais hélas, il ne sera guère possible de marquer l’événement comme il aurait dû l’être en 2020.

" On a attendu le Codeco du 22 avril pour savoir si on pourrait marcher. Il n'a pas eu lieu, on a eu le feu vert, explique Thierry Devos, le président de l'ASBL Marche Saint-Roch.Depuis lors, on a dû faire en un bon mois ce qu'on fait habituellement à partir de février… Les deux cassages de verre pour les officiers, grands et petits, ont eu lieu le week-end du 1er mai, et les deux sorties préparatoires dans la foulée. "Cela laissait trop peu de temps pour mettre le lustre qui sied à pareil anniversaire." On pensait pouvoir organiser un concert en plein air, mais ce n'était vraiment pas possible ", confie le président. Néanmoins, pour le 60e, tous recevront une médaille lors du bataillon carré de dimanche. On notera aussi que certains – dont René Gulchi qui aurait dû fêter ses 60 ans de marche en 2020 – recevront ce samedi une autre distinction pour leur participation, avec deux ans de retard eux aussi.

Autre effet de ces années " blanches " : la baisse du nombre de marcheurs." On tourne autour de 700, on sera 650 cette année ", estime Thierry Devos. En cause, quelques décès, mais aussi de la démotivation chez certains qui se sont occupés à autre chose pendant ces deux ans, ou encore des raisons pécuniaires et la proximité de la Sainte-Rolende de Gerpinnes à laquelle nombre de Châtelettains participent également :" Certains ont opté pour n'en faire qu'une des deux ", observe le président qui, néanmoins optimiste, prédit que" ça va repartir l'an prochain "pour la Saint-Roch. En attendant, la population a déjà manifesté son attente festive mercredi, lors du concert habituel du mercredi précédant la marche, qui a rempli le chapiteau avec un groupe de rock cover.

Ce week-end de procession, dont les origines remontent aux épidémies de peste du début du XVIIe siècle, débutera réellement avec la translation du saint de la chapelle à l’église du Faubourg, avec la sortie des officiers et des médaillés. Le grand jour sera dimanche, dès 5 h, avec le réveil au tambour, puis la messe à l’église du Faubourg à 9 h et une sortie dans les rues de Châtelet des neuf compagnies et de l’état-major en costumes du Ier Empire. Le moment à ne pas manquer sera le bataillon carré, à 15 h, à la cité Chavepeyer, puis enfin la rentrée solennelle place Saint-Roch, à 18 h 30. Puisse la météo être de la partie…

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be