Manif du 20 juin: les Carolos seront 5.000 à 10.000 à se rassembler à Bruxelles

La CSC et la FGTB de Charleroi ont précommandé 5.000 billets de train pour la manif de ce lundi 20 juin. Les départs s’organiseront entre 8h30 et 10h.

D.A.
Manif du 20 juin: les Carolos seront 5.000 à 10.000 à se rassembler à Bruxelles
©Albin

La région de Charleroi compte prendre sa juste part dans la manifestation du 20 juin à Bruxelles contre la loi de 96. Vous savez, cette loi qui bloque l’augmentation salariale et entrave toute négociation syndicale. Dans ce cadre, les fédérations régionales FGTB et CSC attendent 5.000 participants.

« Sur base de notre expérience des actions collectives, nous savons que 5.000 personnes au départ de Charleroi, cela en fait 100.000 à l’arrivée, pour autant que chaque syndicat mobilise des militants en conséquence », expliquent les secrétaires fédéraux de la CSC et de la FGTB Fabrice Eeklaer et Vincent Pestieau.

Ce dimanche, une distribution de tracts a été organisée par leurs équipes sur le marché de la ville haute. « L’occasion d’aller à la rencontre des travailleurs dont le pouvoir d’achat est plombé. Certains commencent à avoir des difficultés pour se rendre en voiture à leur job, ou ont vu leur pouvoir d’achat fondre comme neige au soleil en raison de l’inflation, et en particulier l’explosion de leurs factures d’énergie. Notre projet d’action est donc plutôt bien accueilli. »

Une pétition a été lancée en vue de pouvoir interpeller directement la chambre des représentants. Elle a recueilli 90.000 signatures, bien plus qu’il n’en fallait pour faire inscrire un point à l’ordre du jour des débats du parlement. « Nous constatons aussi avec bonheur qu’une discussion a lieu au sein du gouvernement Vivaldi. Que l’accord de majorité où ne figure pas la réforme de la loi de 96 pourrait donc être remis en question », observe Fabrice Eeklaer.

Si le PS et Ecolo sont ouverts au dialogue du côté francophone, un élargissement au PTB et aux partis progressistes de Flandre ne suffirait pas à atteindre une majorité simple. L’idée est donc d’aller chercher une dizaine de voix au centre voire dans la droite. « Et pour cela, indique Vincent Pestieau, il faut établir un rapport de force. C’est l’objet de la manif de lundi prochain. La FGTB et la CSC ont précommandé 5.000 billets de train pour emmener à leurs frais tous les manifestants dans la capitale. Les départs s’étaleront de 8h30 à 10h sur six trains, embarquement côté Villette à Charleroi Sud. Comme il risque d’y avoir beaucoup de monde, il est conseillé de venir au plus tôt. »

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be