Des coups d'extincteur sur son beau-frère

Le prévenu écope de 30 mois de prison par défaut pour avoir violemment agressé son ex-beau-frère à l'aide d'un extincteur.

Des coups d'extincteur sur son beau-frère
©BAUWERAERTS

C'est au lendemain de Noël 2019 que Jean a agressé la victime devant le domicile de son ex-compagne. Cette dernière venait d'appeler son frère à l'aide, suite à des menaces proférées par Jean. "Il a reçu des coups de poing à la tête, alors qu'il se trouvait encore dans sa voiture, et des coups d'extincteur aux jambes", indiquait le parquet.

Entendu sur les faits, Jean minimisait clairement son comportement en prétendant s'être défendu. Par défaut, le parquet avait requis une condamnation à 30 mois de prison.

Vu l'état de récidive du prévenu, le tribunal correctionnel de Charleroi a suivi le réquisitoire du parquet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be