Trois agents du TEC Charleroi agressés

L'agresseur, Xavier, niait tout et disait qu'il s'était fait passer à tabac: il a été confondu par les caméras de surveillance.

Trois agents du TEC Charleroi agressés
©QUINET

L'agression a eu lieu l'année dernière. Trois agents du TEC Charleroi ont subi la violence de Xavier. Et ce dernier, lors de son audition, niait avoir porté des coups aux agents. Pire, il prétendait même avoir été victime d'un passage à tabac. "Mais la courte exploitation des caméras de surveillance a bien confirmé la version des faits des victimes", précise le parquet.

Avec déjà trois antécédents correctionnels de violence, Xavier ajoutera sans surprise une quatrième condamnation à son casier judiciaire. Une peine de 18 mois de prison est requise contre le défaillant, par défaut puisque l'agresseur n'a pas daigné venir se défendre devant le tribunal correctionnel de Charleroi.

Jugement le 21 septembre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be