Il profite de l'accès au smartphone d'un ami pour lui voler 936 euros

Condamné sans s'être défendu à 6 mois de prison, Didier a formé opposition au jugement.

L. C.
Il profite de l'accès au smartphone d'un ami pour lui voler 936 euros
©Shutterstock

Le 7 février dernier, le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Didier à la prison par défaut. Ce qui veut dire que l'homme cité à comparaître pour une fraude informatique ne s'est jamais présenté devant la justice pour se défendre des faits qui lui étaient reprochés. Quatre mois après cette condamnation à 6 mois de prison, Didier est enfin venu devant le tribunal correctionnel. Et le prévenu l'admet d'emblée : oui, il a bien volé 936 euros à Olivier en mai 2019.

Pour commettre les faits, Didier n'a pas eu besoin de faire grand-chose. Hébergé chez Olivier, il a eu accès à l'application mobile bancaire de sa victime. « Elle lui avait demandé de l'aide et a donc fourni son code et son mot de passe. Il en a profité, par la suite, pour payer des factures et des recharges téléphoniques », précise le parquet.

Une première chance avait déjà été octroyée à Didier via une médiation pénale. La principale condition était de rembourser la victime. Mais le prévenu n'a jamais donné suite aux convocations du parquet, malgré une énième relance. Didier souhaite effectuer une peine de travail à titre de sanction et s'engage aussi à rembourser Olivier.

Même si la substitute Dutrifoy estime que Didier semble prendre le dossier à la légère, elle ne s'oppose pas non plus à cette mesure de faveur. Jugement le 19 septembre.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be