Transfert d'images pédopornographiques: un an de prison ferme

Pour les 28 mois restants de prison, Jeremy obtient un sursis de 5 ans.

L.C.
Transfert d'images pédopornographiques: un an de prison ferme
©AFP

Le prévenu a bien volontairement détenu des images pédopornographiques stockées sur un disque dur externe, sans oublier d'avoir diffusé six d'entre elles sur internet. Le trentenaire, père d'un jeune garçon, avait beaucoup de mal à assumer les faits. Il avait reconnu la détention de ces images, mais pas en être le diffuseur. Et selon Jeremy, les images ont été téléchargées par accident en cliquant sur des sous-sites. « Je consultais des sites pornographiques et j'ai cliqué sur des sous-sites. Vous savez, j'ai toujours été du genre à me mêler des affaires qui ne me regardent pas », admettait-il.

Les policiers sont parvenus à remonter jusqu'au diffuseur via l'abonnement internet utilisé pour permettre la diffusion de six images sur le Net, avec une adresse IP. La compagne du prévenu, titulaire de l'abonnement, avait remarqué les drôles de sites visités par son homme, notamment des images montrant des allaitements maternels.

La peine requise par le parquet a été prononcée ce jeudi après-midi contre Jeremy: 40 mois avec un sursis de 5 ans pour ce qui excède un an de prison.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be