La prison ferme pour une scène de tirs sur un homme

Magomed a écopé de 4 ans de prison pour avoir tiré sur Ali. Sofiane, son acolyte, est lui condamné à 30 mois.

L. C.
La prison ferme pour une scène de tirs sur un homme
©BAUWERAERTS DIDIER

Le 26 novembre 2019, Magomed a donc bien tiré à deux reprises dans les jambes Ali, comme l'a confirmé le tribunal ce jeudi après-midi lors du jugement.

Ce soir-là, peu avant 18h, la police de Charleroi est intervenue place du Nord-Michel Levie. Une scène de tirs vient de se produire sur place, lors d'un attroupement de plusieurs personnes. Ali est découvert blessé au sol, avec une balle dans chaque jambe. L'homme blessé est emmené à l'hôpital, avec une fracture des deux fémurs. Deux douilles sont découvertes sur place, avec un marquage bien particulier sur les munitions. Un témoin évoque la présence suspecte d'une Ford Fiesta sur les lieux. Le début de la plaque d'immatriculation est renseigné et permet de remonter jusqu'à la propriétaire.

La voiture appartient à la maman de Sofiane. Ce dernier, également suspecté d'avoir participé à la fusillade place du Nord-Michel Levie, contestait sa présence sur place. De son côté, Magomed, lui, confirmait bien s'être arrêté à quelques mètres de l'attroupement alors qu'il rentrait du travail, sans pour autant être le tireur. Mais l'arme du crime fut finalement découverte au domicile du suspecté tireur, sans compter la reconnaissance de Magomed sur un panel photo par un second témoin.

Pour le parquet, la présence de la fameuse Ford Fiesta, mais aussi un appel téléphonique passé de la prison par Sofiane où ce dernier évoque deux coups de feu et un vol de vélo (mobile de la scène évoqué par la victime) confirmaient bien sa participation à la scène de tirs.

Des peines de 5 ans et de trois ans de prison avaient été requises contre les deux prévenus. Le duo a finalement écopé de peines plus légères, mais fermes.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be