Des coups sur ses compagnes, au point où un ado a dû appeler la police: Xavier parle pourtant de "petites disputes"

Les propos du prévenu au tribunal correctionnel n'ont guère rassuré le parquet, qui requiert une peine de 4 ans de prison. Il a minimisé les scènes de violence, notamment sur sa compagne enceinte.

Des coups sur ses compagnes, au point où un ado a dû appeler la police: Xavier parle pourtant de "petites disputes"
©D.R.

Un vol d'usage d'une Peugeot 308, quatre scènes de coups et blessures et une détention de cocaïne. Ce jeudi après-midi, Xavier a dû se défendre pour ces faits qui lui sont reprochés. Et les propos tenus par le trentenaire lors de l'instruction d'audience n'ont pas rassuré grand monde. À l'entendre, il ne s'agit que de « petites disputes » lorsqu'il s'explique sur les trois scènes de coups et blessures envers deux compagnes de vie.

Avant ces scènes, il y a d'abord un vol d'usage le 28 novembre 2020. Après avoir enfermé son ami dans les toilettes, avec lequel il avait passé la soirée, Xavier a « emprunté » la Peugeot de son copain. " La victime dormait quand le prévenu est parti avec la voiture, pour une petite heure. Mais à 22h, la voiture n'était toujours pas rendue. Donc le copain a été porté plainte » , explique la substitute Dutrifoy. Quelques mois plus tard, Xavier admet s'être rendu chez ce même copain pour le frapper. « Il avait menacé mon père de 73 ans et mon fils suite à l'histoire avec la voiture. Alors j'ai été chez lui."

Deux compagnes victimes de la violence du prévenu

Le 4 février 2021, sous l'influence de la boisson, Xavier est allé au domicile de son ex-compagne. "C'est une petite dispute qui a légèrement dégénéré", prétend Xavier. " Six ecchymoses pour une simple bousculade, ça fait beaucoup", rétorque le parquet.

La victime a été contrainte de trouver refuge chez un voisin, après avoir reçu des coups et la tête claquée contre un meuble de cuisine.

Un mois plus tard, la même victime a eu le pouce retourné après une nouvelle scène de violence. En mars 2022, c'est sur sa compagne enceinte de 2 mois et demi que Xavier s'est violemment emporté. Faits qui ont été dénoncés par le petit frère de la victime, seulement âgé de 14 ans ! "Il a entendu les hurlements de souffrance de sa sœur et il n'est pas entré dans la chambre, car il avait trop peur du prévenu. Il a étranglé et porté des gifles à sa compagne", souligne la substitute Dutrifoy.

Cette dernière a terminé son intervention non sans rappeler que Xavier a tenté de se saisir d'une arme à la cuisse d'un policier lors de l'intervention au domicile. Dernière scène de violence, initialement qualifiée de tentative de meurtre, qui a valu au futur père de famille d'être placé sous mandat d'arrêt.

Une peine de 4 ans de prison avec un sursis probatoire partiel pour ce qui excède 18 mois de prison a été requise contre Xavier. Ce dernier, défendu par Me Bastianelli, marque son accord pour un sursis probatoire. Selon l'avocat, le dénominateur commun entre ces scènes est la consommation de cocaïne et d'alcool.

Jugement le 12 juillet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be