Ils dealent en famille: cocaïne et héroïne sont le quotidien de trois frères et leur cousin

Les quatre prévenus espèrent obtenir un sursis simple.

Ils dealent en famille: cocaïne et héroïne sont le quotidien de trois frères et leur cousin
©D.R.

C'est grâce à une opération policière le 5 avril dernier que Houcine, Said, Salahe et Ali comparaissent détenus devant le tribunal correctionnel de Charleroi ce mardi matin. Sur le boulevard Jacques Bertrand, les policiers découvrent un manège suspect entre Houcine et Guenaëlle, bien connue des services pour être une consommatrice de cocaïne. "À 13h18, un premier échange a été constaté. La prévenue est sortie d'un immeuble avec plus d'un 1g de cocaïne", expose le parquet. À tour de rôle, Ali et Salahe effectueront également un échange en sortant du fameux immeuble où vit Said, l'un des frères.

Avant ces échanges, Said a connu des ennuis avec la justice pour des faits similaires. Le 1er août 2021, le trentenaire a tenté de fuir la police avec deux boulettes d'héroïne et de cocaïne. Trois mois plus tard, nouvelle interpellation pour Said quand ce dernier a tenté de dissimuler deux boulettes sous une voiture à la vue des policiers.

Pour le parquet, les trois frères et Ali, le cousin, vendent en famille et en formant une association. Guenaëlle, elle, confirme acheter sa dose de cocaïne depuis un an à Said. Trois ans de prison sont requis contre Said et Ali, 30 mois pour Houcine et 18 mois de prison pour Guenaëlle et Salahe.

Pour les frères et le cousin, la défense a plaidé un sursis simple. Sans avocat, Guenaëlle a sollicité une peine de travail. Jugement ce 12 août.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be