Modifications dans le chantier de l'A54 Gosselies/Petit-Roeulx: voici tout ce qu'il faut savoir

Trois tronçons sont en travaux, ce qui impacte la circulation dans les deux sens. Des soucis techniques d'étanchéité de certains ponts et la vague de chaleur empêchant la pose de béton, le programme des chantiers a été mis à jour.

Modifications dans le chantier de l'A54 Gosselies/Petit-Roeulx: voici tout ce qu'il faut savoir
©FLEMAL JEAN-LUC

Depuis la mi-mars, l'autoroute E420/A54 entre Charleroi et Nivelles subit de lourds travaux de rénovation, estimés à 13,4 millions d'euros. Des chantiers successifs pour rénover les revêtements, les bretelles et les ponts, qui impactent la circulation depuis et vers Bruxelles.

La SOFICO, en charge des autoroutes wallonnes, vient de mettre à jour les modalités du chantier. Pas d'inquiétudes, l'ensemble des travaux devrait toujours bien être finalisé pour la fin de l'année 2022, notamment en continuant les opérations durant les congés du bâtiment pour éviter les retards. Mais les soucis techniques rencontrés au niveau de l'étanchéité de certains ponts et maintenant la vague de chaleur - empêchant la pose de béton - chamboulent le programme.

  • À hauteur de l'échangeur de Thiméon (avec la E42), une bande est soustraite à la circulation vers Nivelles, avec une vitesse limitée à 70km/h. Les accès et sorties restent accessibles. Ce tronçon est prévu jusqu'à la fin du mois d'août.
  • Entre Luttre et Petit-Roeulx, le chantier a dû être prolongé jusqu'à fin août également. La circulation ne s'effectue que sur deux bandes dans chaque sens (bande d'arrêt d'urgence et circulation à contresens), avec une vitesse de 70km/h.
  • Sur le pont Conti, à côté du Van der Valk Hôtel, la circulation ne se fait que sur deux bandes, droite et arrêt d'urgence, avec une vitesse limitée à 70km/h.

Les travaux s'effectuent par tronçons successifs pour limiter l'impact sur la mobilité. Le dernier à traiter, de Thiméon à Luttre, suivra après l'été.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be