Patrice, l'incendiaire multirécidiviste de Châtelineau, prend 8 ans de prison ferme

Le profil très inquiétant du prévenu a été relevé par le tribunal correctionnel lors du jugement.

Patrice, l'incendiaire multirécidiviste de Châtelineau, prend 8 ans de prison ferme
©CC-BY-SA 3.0 / Jith JR

Et ce n'était pas la première fois que Patrice connaissait des ennuis judiciaires pour des faits similaires. En 2017, l'homme détenu à Jamioulx a obtenu un sursis avec une peine de 3 ans de prison par la Cour d'appel de Mons pour des incendies volontaires. Cinq ans plus tard, le voilà de nouveau condamné à une très lourde peine de 8 ans de prison ferme.

Le 5 mars dernier, à la rue Florent Malacord, le prévenu (interpellé en état d'ivresse sur place) a bouté le feu à des chaises en plastique à l'aide de prospectus publicitaires. "Il présentait des traces de suie sur les mains et les chaussures. Sans oublier qu'il dégageait une odeur de fumée", rappelait le parquet pour conforter la culpabilité de Patrice.

Un mois plus tard, la police locale a été requise pour l'incendie de deux voitures rue de la Croix. Et à quelques mètres de là, Patrice fut interpellé dans un champ. "J'y ai été uriner et m'amuser un peu. Mais je n'ai rien à voir avec l'incendie", expliquait le prévenu. Sa présence à proximité des lieux des incendies (environ 240 mètres) et son comportement bizarre auront eu raison de lui.

Et fin juin, Patrice a bouté le feu à un carton et un sac poubelle devant une épicerie de la rue des Haies. Compte tenu du passé judiciaire du prévenu, le parquet avait requis 10 ans de prison à son encontre. Finalement, la peine prononcée ce vendredi matin a été réduite de deux ans.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be