Said, le dealer récidiviste, retourne pour quatre ans en prison

Manon, qui aidait le dealer dans son trafic, obtient elle une chance de la justice via un sursis.

Said, le dealer récidiviste, retourne pour quatre ans en prison
©GUILLAUME JC

Le tribunal correctionnel de Charleroi a décidé, sans réelle surprise, de ne pas laisser la moindre chance à Said. Ce dernier avait, en janvier 2021, obtenu un sursis probatoire. Mais quelques mois plus tard seulement, Said a trahi la confiance de la justice en recommençant à vendre de la cocaïne et de l'héroïne...

Manon, consommatrice de cocaïne, a aidé Said dans son commerce illicite. À 25 ans, cette dernière a jugé bon d'aider le dealer en échange de plusieurs services. "En échange d'un hébergement et d'une fourniture en cocaïne, je prenais les commandes ou j'allais livrer les clients. Je tenais également une comptabilité", confirmait-elle.

C'est au départ du domicile de Said, rue de Dampremy à Charleroi, que le trafic avait lieu. "Lors d'une perquisition au logement, on avait trouvé une dizaine de grammes de cocaïne et d'héroïne sur lui, mais chez lui, les policiers ont découvert plus de 300 grammes d'héroïne, plus de 200 grammes de cocaïne et quelques grammes de cannabis. Sans oublier la somme en liquide de plus de 33.000 euros", insistait le parquet pour démontrer l'importance du trafic.

Said devra purger une peine de 4 ans de prison. Manon, elle, écope de 2 ans de prison, mais devra se tenir à carreau pour respecter son sursis et espérer ne jamais aller derrière les barreaux.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be