"Prévoir le pire pour l'éviter": la Planification d'urgence à la Ville de Charleroi, un métier méconnu

Stéphanie Legat assure la coordination d'un service qui "prévoit le pire pour l'éviter".

Didier Albin
"Prévoir le pire pour l'éviter": la Planification d'urgence à la Ville de Charleroi, un métier méconnu
©ALBIN
Titulaire d'un master en sciences de la Santé Publique à finalité spécialisée en urgences, cette infirmière brevetée a travaillé plus de dix ans au service des urgences du Grand Hôpital de Charleroi (GHdC) avant de rejoindre la Ville de Charleroi, à la succession de Valérie Velghe. Désormais, son job consiste à identifier les risques présents sur le territoire, à établir des...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité