Sans papier et avec de la coke, Naviz s'en sort plutôt bien avec un sursis simple en faisant opposition

Le jeune homme avait été interpellé, sans papiers et avec des boulettes de cocaïne... Il avait été condamné à 17 mois de prison.

Sans papier et avec de la coke, Naviz s'en sort plutôt bien avec un sursis simple en faisant opposition
©CC0

Originaire d'Espagne, Naviz avait formé opposition à une peine de prison s'élevant à 17 mois. Le 17 juin 2020, à Charleroi, le jeune homme avait été interpellé avec de la cocaïne sur lui. Ce dernier reconnaissait avoir détenu la substance pour assurer sa propre consommation, mais contestait avoir vendu la marchandise à une cliente interpellée quelque temps après par des policiers.

"Le deal de rue a été constaté par les policiers. La cliente, interpellée avec la poudre blanche, a confirmé l'avoir acheté au prévenu", précisait le substitut Vervaeren. Comme si cela ne suffisait pas, la boulette découverte sur la cliente correspondait étrangement à l'emballage de la marchandise retrouvée sur Naviz.

D'autres échanges, avec des conducteurs, avaient également été constatés par les caméras de surveillance. La confirmation du jugement, requise par le parquet, n'a pas été prononcée ce vendredi matin. Naviz a obtenu un sursis simple de 5 ans.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be