Double meurtre et suicide: "une séparation" à l'origine du drame touchant le Sacré-Coeur

Delphine et son nouveau compagnon ont été tués lundi soir à Mont-sur-Marchienne par Carl, son ex, qui s'est ensuite donné la mort. Delphine et son ex étaient tous les deux professeurs au Sacré-Coeur de Charleroi.

Double meurtre et suicide: "une séparation" à l'origine du drame touchant le Sacré-Coeur
©NGOM/D.R.

C'est un nouveau féminicide, un de plus malheureusement, qui fait l'actualité ces dernières heures dans la région de Charleroi. Delphine Kulcsar, professeure d'Histoire dans la section secondaire du Collège Sacré-Cœur de Charleroi, a été tuée par balles lundi soir à son domicile de Mont-sur-Marchienne par son ex. L'auteur des faits, Carl Manzanares, lui aussi membre du corps enseignant de l'école, en Sports, s'est par la suite donné la mort... Le nouveau compagnon de Delphine a également été mortellement touché par des coups de feu.

Le parquet de Charleroi, qui confirme l'information de La Nouvelle Gazette , est revenu sur les circonstances de ce double meurtre suivi d'un suicide.

Double meurtre et suicide: "une séparation" à l'origine du drame touchant le Sacré-Coeur
©Delphine Kulcsar - D.R.

Une séparation difficilement acceptée

Ce lundi soir, Carl a pris la terrible décision de se munir de son arme à feu qu'il possédait et de se rendre au domicile de son ex-compagne. Le couple venait de se séparer, au mois d'août, à la demande de Delphine. Une séparation qui, selon les autorités judiciaires, a été dure à avaler pour Carl. Une fois chez son ex, Carl a fait feu envers Delphine et son nouveau compagnon. Les deux personnes sont décédées sur place. Elles avaient chacune des enfants issus de précédentes unions.

Sur le chemin du retour, vers son domicile où vit également sa maman, Carl a contacté sa sœur. "Il l'a prévenu de ce qu'il venait de faire et qu'il comptait mettre fin à ses jours pour éviter les poursuites judiciaires" , détaille le parquet de Charleroi. Une fois arrivé chez lui, Carl a retourné l'arme contre lui et a tiré. La détonation du coup de feu a été entendue par la maman, qui a alerté les secours et la police, mais Carl était déjà mort.

Double meurtre et suicide: "une séparation" à l'origine du drame touchant le Sacré-Coeur
©Carl Manzanares - D.R.

Inconnu de la justice

La sœur de Carl a contacté les autorités compétentes pour signaler le double meurtre commis par son frère quelques instants avant. Le parquet a évidemment été avisé des faits, une instruction a été ouverte pour déterminer les circonstances précises des faits. Un médecin légiste et un expert balistique ont été désignés.

L'enquête se concentrera sur le contexte à l'origine des faits. Vu le décès de l'auteur présumé, "l'action publique est éteinte". Carl n'était pas connu de la justice. "Rien ne pouvait laisser présager une telle scène de violence" , confirme le parquet.

Au sein du Collège Sacré-Cœur de Charleroi, le choc est immense. Certains enfants de Delphine et de son nouveau compagnon, touchés de plein fouet par le drame, fréquentent l'école. Sur Facebook, les hommages affluent. Certains anciens élèves saluent la mémoire de Delphine."Nous déplorons ces différents décès. Il y a une forte émotion au sein de l'école. Une cellule psychologique exceptionnelle a été mise en place pour les élèves, mais aussi pour les enseignants" , explique le collège du Sacré-Coeur. "Les cours vont être suspendus aujourd'hui et demain. Vu la forte émotion, il faut laisser le temps de faire passer les choses. Pour le moment cela concerne uniquement pour la section secondaire. Pour les primaires, en théorie on s'oriente vers une continuité de l'enseignement. Maintenant, si certains enseignants connaissaient les collègues et sont touchés par le décès, on avisera. "

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be