Il vole 936 euros à son hébergeur: la peine de travail octroyée

Condamné sans s'être défendu à 6 mois de prison, Didier a pu obtenir une mesure de faveur grâce à son opposition.

Il vole 936 euros à son hébergeur: la peine de travail octroyée
©BELGA

Le 7 février dernier, le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné Didier à 6 mois de prison par défaut. Le prévenu, qui avait formé opposition au jugement, avait admis avoir commis une fraude informatique de 936 euros à Olivier en mai 2019.

Pour commettre les faits, Didier n'a pas eu besoin de faire grand-chose. Hébergé chez Olivier, il a eu accès à l'application mobile bancaire de sa victime via le code et le mot de passe de la victime, qui lui avait demandé de l'aide. Didier en a profité pour payer des factures et des recharges téléphoniques.

Avant de comparaître devant la justice, une chance avait été offerte à Didier via une médiation pénale. Ce dernier devait rembourser la victime. Mais l'opposant n'avait jamais donné suite aux convocations du parquet. En juin dernier, Didier avait émis le souhait d'effectuer une peine de travail à titre de sanction, tout en s'engageant à rembourser la victime.

Le tribunal correctionnel a décidé de prononcer une peine de travail de 70 heures.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be