Zone de police Botha: quel avenir pour les postes de proximité?

Lors d’un collège de police de la zone Botha, la question du maintien des postes de proximité dans les entités a été évoquée. "Une simple réflexion", assure le président du conseil de police, Jean-François Gatelier qui ajoute que des choix devront toutefois être faits à long terme concernant la gestion des anciens bâtiments de la police.

Jean-Luc HENRARD
Agent de quartier
©CRJOU
Pour l’instant, Chimay, Momignies, Sivry-Rance, Froidchapelle et Beaumont disposent, sur leur territoire, d’un poste de proximité où les citoyens peuvent, notamment, venir déposer plainte. Ces lieux sont ouverts à raison de deux demi-jours par semaine. Mais cette présence et ce service a la...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité