Six mois de prison pour celui qui n'avait "pas d'autres choix" que de voler du carburant

Une saisie sur salaire avait poussé Jérôme à voler du carburant, à deux reprises. Un sursis simple a été octroyé au prévenu.

Six mois de prison pour celui qui n'avait "pas d'autres choix" que de voler du carburant
©AFP

En mars dernier, la situation financière de Jérôme n'était guère réjouissante. Ce dernier faisait l'objet d'une saisie sur salaire. Pour pouvoir rouler avec sa voiture, le prévenu n'a rien trouvé de mieux que de voler du carburant. À deux reprises, Jérôme a volé du carburant. Une première fois après avoir repéré un bulldozer sur un chantier à Montignies-sur-Sambre. Une seconde fois dans le zoning industriel où il travaille. Et pour agir, Jérôme avait le matériel nécessaire : deux bidons et un tuyau d'arrosage pour siphonner le carburant.

Pour le substitut Maschiet, les difficultés financières ne devaient pas être une excuse puisque tout le monde connaît des problèmes sans forcément commettre des délits... Comme plaidé seul sans avocat, Jérôme a finalement un sursis simple de 3 ans, avec une peine de 6 mois de prison.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be