Continuellement absent, l’observateur MR débarqué de la Sambrienne

Avec un taux de présence aux réunions de moins de 25%, l’observateur MR du comité d’attribution de la Sambrienne vient de se faire exclure.

D.A.
Continuellement absent, l’observateur MR débarqué de la Sambrienne
©D.R.

Débarqué. L’observateur MR nommé au comité d’attribution de la Sambrienne depuis avril 2021 vient d’être démis de ses fonctions, qu’il exerçait à titre gratuit dans le cadre d’un mandat qu’il tenait se son parti. En cause : ses absences répétées.

Selon un relevé officiel dont les administrateurs de la société de logement ont pu prendre connaissance, il apparait que l’intéressé n’a assisté qu’à quatre des dix-sept réunions auxquelles il était convoqué. C’est un taux de présence inférieur à 25%.

Il a en effet suivi les deux premières en visioconférence pour ne réapparaitre que six mois plus tard, après en avoir manqué cinq dont une seule fois avec des excuses. Ce retour aura été suivi d’une nouvelle séquence d’absences de cinq mois, et d’un dernier épisode de quatre mois.

Dans de telles conditions et en application du règlement d'ordre intérieur qui sanctionne ces comportements, le conseil d'administration de la Sambrienne vient d'écrire à la ville de Charleroi pour lui demander de procéder au remplacement de cet observateur défaillant. C'est clairement un signal envoyé aux partis politiques -ici plus précisément au MR : « si vous désignez des mandataires, veillez à ce que ceux-ci ne pratiquent pas la politique de la chaise vide. Ou alors, attendez-vous à devoir organiser leur succession. »

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be