Parc national: l’Entre-Sambre-et-Meuse a officiellement déposé son masterplan pour tenter d'obtenir les 15 millions € en jeu

22 000 hectares font partie du projet, le gouvernement se décidera en décembre.

Parc national: l’Entre-Sambre-et-Meuse a officiellement déposé son masterplan pour tenter d'obtenir les 15 millions € en jeu
©CC BY 4.0 - Trougnouf (Wikimedia)

Cette fois, ça y est : dimanche dernier, le dossier de candidature final du projet de Parc National pour l'Entre-Sambre-et-Meuse a été déposé auprès de la région wallonne, qui donnera les deux lauréats d'ici deux mois, en décembre.

Pour rappel, l'Entre-Sambre-et-Meuse (77 partenaires de l'enseignement, la nature, la culture, le tourisme, les cinq communes, etc.) a annoncé très tôt sa volonté de devenir le prochain "Parc National" belge. C'étaient les ministres Tellier et De Bue qui avaient lancé l'idée et débloqué les fonds pour en créer deux en Wallonie. Les gagnants recevront 15 millions d'euros.

La concurrence sera rude

La concurrence sera rude. Un peu partout en Wallonie, des régions ou des territoires veulent en être. Parce que cette reconnaissance officielle sera un vrai plus pour développer le tourisme, mais aussi protéger la biodiversité. Quatre projets ont été pré-sélectionnés, dont celui de la Botte du Hainaut.

L'Entre-Sambre-et-Meuse, dans son masterplan, prévoit un périmètre de 22 000 hectares - publics et privés - de forêts, de rivières, de pelouses calcaires, de prairies maigres et de plans d'eau. "Nous y trouvons 80 % de la faune et de la flore sauvage en Wallonie, dont certaines espèces très rares", insistent les porteurs du projet. "La création d'un parc national permettrait à notre région d'être placée sur la carte du monde !"

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be