Un train arrêté en pleine campagne à Farciennes: le conducteur paniqué pensait avoir heurté quelqu'un

L'incident a occupé secours, police et agents du rail en urgence mercredi soir: il s'agissait en fait d'un sanglier.

Un train arrêté en pleine campagne à Farciennes: le conducteur paniqué pensait avoir heurté quelqu'un
©FVH

Mercredi soir, il est peu avant minuit, quand un conducteur de train sent qu'il heurte "quelque chose" entre Farciennes et Aiseau-Presles.

Il s'arrête en pleine campagne, paniqué à l'idée d'avoir heurté quelqu'un, et fait appel au dispatching. Police, pompiers, police des chemins de fer et service technique du rail débarquent sur place en masse. Du sang est présent sur l'avant de la locomotive.

Des recherches sont immédiatement lancées, dans le noir total, à la recherche d'une potentielle victime. Elles sont fructueuse, une victime est découverte. Mais elle n'est pas humaine: c'est en fait un sanglier qui a été percuté par la locomotive. La situation a pu être résolue et les voies dégagées rapidement.

Un train arrêté en pleine campagne à Farciennes: le conducteur paniqué pensait avoir heurté quelqu'un
©FVH

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be