Courcelles: c'est parti pour les travaux de la piscine Hissého

La piscine et un nouveau quartier verront bientôt le jour dans le quartier du Trieu.

C'est un grand (pl)ouf de soulagement qui anime le collège communal courcellois. En effet, c'est en grande pompe que la députée-bourgmestre Caroline Taquin et son échevin des Sports Joël Hasselin ont donné le premier coup de pelle, symbole du démarrage des travaux de la nouvelle piscine de Courcelles, "Hissého", située à la Rue Bronchain à deux pas de la place Roosevelt.

Le démarrage des travaux arrive au bout de dix longues années pendant lesquels les autorités locales n'ont eu de cesse de présenter plusieurs dossiers. D'abord,il y a eu la rénovation de la piscine Guémené Penfao qui n'a pu se faire. Depuis, cette piscine a été remplacée par des terrains de padel.

Il aura fallu 6 ans et des dizaines de dossiers pour répondre au plan piscine de la Région Wallonne pour que Courcelles puisse à nouveau prétendre à une piscine sur son territoire. "Le travail a enfin porté ses fruits voilà des années qu'on est dans le dossier. Nous aurons, pour fin 2023, une piscine qui va plus loin que les normes énergétiques en vigueur. Les citoyens courcellois ont aujourd'hui la preuve concrète qu'on est bien au début des travaux," se réjouit Caroline Taquin.

Courcelles: c'est parti pour les travaux de la piscine Hissého
©NGOM

Une piscine au sein d'un nouveau quartier

Non seulement le quartier accueillera une nouvelle piscine mais aussi un nouveau quartier de vie avec de nouveaux aménagements de voiries. "On a vraiment eu une vision sur le long terme avec en point de mire le développement du centre de Courcelles. Autour de cette piscine, il y aura la construction d'une école en lieu et place de l'école du Trieu et de l'école de La Motte. Le quartier commercial va continuer à se développer ainsi que des liaisons qui vont être créées pour la mobilité douce. Un éco-quartier verra également le jour. C'est certes le premier coup de pelle de la piscine mais également du nouveau quartier."

Le démarrage des travaux est également un soulagement pour l'échevin des Sports Joël Hasselin qui porte ce projet à bout de bras, avec ses collègues du Collège. "La construction de la piscine est une bonne chose pour les enfants qui ont besoin d'apprendre à nager. Cela fait plus de 6 ans que nous attendons cette nouvelle piscine. Elle sera à la pointe d'un point de vue technique."

Si le coût de la piscine était évalué à 6,1 millions, le chantier courcellois a pu profiter d'une rallonge d'1,3 million provenant de l'enveloppe des autres projets de piscines qui n'ont pas pu se faire.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be