Il ne va pas au bout de sa formation VIAS obligatoire... et refait un accident de la route

Durant trois ans, Jordy devait se tenir à carreau. Mais l’homme de 30 ans n’a pas respecté ses conditions.

 Jordy a été écarté de la formation VIAS, de sécurité routière, pour «mauvais comportement».
Jordy a été écarté de la formation VIAS, de sécurité routière, pour «mauvais comportement». ©ÉdA – 301804810058

Celui qui fêtait son anniversaire au moment de son passage devant le tribunal correctionnel a obtenu, le 17 septembre 2019, une suspension probatoire du prononcé de 3 ans devant le tribunal de police. Qui dit suspension probatoire, dit des conditions à respecter. Outre les trois conditions légales (ne plus commettre d’infraction, répondre aux convocations de l’assistant de justice et prévenir en cas de changement d’adresse), Jordy était censé ne plus consommer d’alcool et mener à son terme une formation VIAS de deux fois 8 heures.

Son excuse ? “Mon GSM s’est coupé”

Comme le détaille l’assistant de justice dans un rapport envoyé au parquet, Jordy ne s’est pas présenté à la commission de probation le 8 novembre 2021 et n’a pas suivi la formation VIAS. Le jeune homme dit ne pas avoir été informé du rendez-vous et pour la formation de sensibilisation à la sécurité routière, il invoque un problème de batterie de GSM. “J’ai suivi le premier jour de la formation, et alors qu’il me restait trois heures à faire, mon GSM s’est coupé. Je l’ai mis sur chargeur, mais il s’est quand même coupé. J’ai prévenu la formatrice et j’ai envoyé un e-mail pour rejoindre le lien du groupe vidéo, mais je n’ai jamais eu de réponse.”

Mais selon l’assistant de justice, Jordy a en réalité été écarté de la formation pour “mauvais comportement.” Ce qui pose également problème, c’est le nouvel accident de la route l’impliquant. Ce dernier se trouvait sous l’influence de l’alcool, derrière le volant. “C’est vrai que j’ai dit que je ne voyais pas l’avantage de faire cette formation VIAS et que je continuais à encore boire en soirée, mais depuis j’ai changé d’avis. Ça fait sept mois que je ne bois plus”, exprime fièrement Jordy.

“Ça fait 7 mois que je ne bois plus”

Ce dernier espère s’en sortir sans une révocation de sa suspension probatoire, mais sans surprise, le parquet demande la révocation de la mesure de faveur. Jordy devrait alors payer une amende de 3 200 € et subir une déchéance du permis de conduire d’un mois au moins. Jugement le 11 janvier.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be