16 300 € pour réparer la statue de Gaston et sa Fiat 509

La sculpture “taille réelle” devrait retrouver la place Verte au centre-ville de Charleroi dans les prochains jours.

Gaston et sa Fiat 509, sur la place Verte de Charleroi. Une sculpture de Luc Cauwenberghs inaugurée en septembre 2021.
Gaston et sa Fiat 509, sur la place Verte de Charleroi. Une sculpture de Luc Cauwenberghs inaugurée en septembre 2021. ©VAN KASTEEL

C’était il y a un an : la statue de Gaston, sa Fiat 509 mal garée et un panneau d’interdiction de stationner avaient fait leur apparition sur la place Verte, au centre-ville de Charleroi. Mais moins d’une semaine après leur installation, la sculpture “à taille réelle” avait été vandalisée. Au fil des jours, les dégâts sont allés croissant : des coups de peinture à la bombe sont venus défigurer l’entrejambe du gaffeur et les vitres de la voiture, qui a aussi vu ses phares avant volés et les clenches des portières abîmées…

En parallèle, la sculpture de Spirou et Spip, devant la gare, a dû être déménagée dans le stock de la Ville, à Montignies-sur-Sambre, en raison de l’énorme chantier de reconfiguration des bords de Sambre et de l’esplanade.

”Le 6 octobre, le sculpteur (Luc Cauwenberghs, NdlR) a embarqué Gaston et son véhicule ainsi que Spirou et Spip”, indique le bourgmestre Paul Magnette (PS), dans le dernier bulletin des questions écrites du conseil communal. La statue de la place Verte sera réparée et la statue de la gare inspectée de fond en comble, dans l’atelier du sculpteur, pour reprendre leur poste au centre-ville.

”Pour ce qui est de notre gaffeur, il retrouvera ses mèches de cheveux et sera rafraîchi. De nouveaux phares ainsi que des clenches de portières seront replacés sur le véhicule. L’ensemble de ces restaurations a été évalué à 16 318,52 €. Lors de l’enlèvement des pièces, il a été conclu qu’une période de deux mois serait nécessaire pour leur remise en place. Afin d’éviter d’autres dépréciations, des éléments plus solides seront notamment intégrés aux deux pièces situées sur la place Verte. Notre volonté est que la population soit en contact direct avec les différentes sculptures. Elles rencontrent un grand succès. Nous serons doublement vigilants à ce qu’elles soient préservées”, indique encore le bourgmestre, qui répondait à Laetitia Dehan (MR).

Les auteurs du vandalisme n’ont jamais été identifiés.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...