Un nouveau vol dix jours après sa libération: prison ferme

Loïc a joué avec le feu en commettant un nouveau vol dix jours après avoir obtenu une mesure de libération et en paie le prix fort.

Illustration picture shows the courtyard of the prison ahead of the inauguration of the new Dendermonde Prison, in Dendermonde, Friday 02 December 2022. BELGA PHOTO JONAS ROOSENS

La situation judiciaire de Loïc (déjà condamné par le passé pour vols) était tellement problématique que le parquet se demandait même quoi faire avec le prévenu... Ce dernier semblait n'avoir toujours pas pris conscience de la gravité de ses actes puisque le 30 mai dernier, Loïc a bénéficié d'une mesure de libération. Et dix jours plus tard, l'individu n'a rien trouvé de mieux à faire que de dérober un parlophone, non pas pour le voler, disait-il, mais bien "pour jouer avec un ami".

Pour le parquet, l'intention était clairement de voler l'objet afin de le revendre pour s'acheter sa dose de drogue. Comme ce fut notamment le cas le 5 avril dernier, quand Loïc a dérobé des jeux PlayStation au magasin Dreamland de Jemeppe-sur-Sambre et violemment arraché un GSM des mains d'une femme à Gosselies en juillet.

Le tribunal correctionnel s'est montré moins sévère que le parquet. Alors qu'une peine de 4 ans de prison ferme avait été requise, Loïc s'en sort finalement avec quarante mois de prison.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be