Charleroi: 10 et 8 ans de prison pour extorsion et torture

L’ex-belle-fille et son compagnon d’alors voient leur peine réduite. La victime a été torturée dans un appartement du nord de Charleroi.

PAIFVES. VISITE DE L ETABLISSEMENT DE DEFENSE SOCIALE, EDS, DE PAIFVES DANS LE CADRE D UN ATELIER DE JARDIN NATUREL INITIE PAR NATAGORA DANS LE CADRE DE SONT ACTION NATURE POUR TOUS SOUS FORME D ATELIERS DONNES AUX DETENUS PATIENTS DES DIFFERENTES AILES PSYCHIATRIQUE. PORTRAIT DE PIERRE-YVES DUBOIS L UN DES PORTEURS DU PROJET.  Photo michel tonneau
©MICHEL TONNEAU

La cour d’appel du Hainaut a réformé, lundi, en partie, un jugement condamnant deux femmes et un homme à dix ans de prison ferme pour avoir extorqué et torturé un vieil homme à Charleroi. Une jeune femme et son ancien compagnon écopent finalement de huit ans de prison.

Le 28 mai 2020, très tôt en matinée, la victime est déposée devant l’hôpital Marie Curie à Charleroi, en état d’hypothermie. Le vieil homme souffre de trois côtes cassées et de blessures par arme blanche. Son corps est couvert d’hématomes et brûlures.

La victime dénonce ses bourreaux, son ex-compagne, la fille de cette dernière et son compagnon, qui vivent dans un appartement au nord de Charleroi.

La police perquisitionne l’appartement dont les murs sont couverts de sang et le sol est jonché de bouteilles d’alcool vides. Le vieil homme a été extorqué et torturé. Ses bourreaux le soupçonnaient de détenir dans son téléphone les photos d’une enfant dénudée.

La cour a confirmé la culpabilité des trois prévenus, mais a réduit deux peines, de dix à huit ans, prononcées contre l’ex-belle-fille de la victime et son compagnon d’alors.

Le ministère public n’a pas demandé l’arrestation des trois prévenus.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be