Shop In C passe à la vitesse supérieure

L’association de commerçants Shop In C veut étendre son réseau pour rendre l’intra-ring de Charleroi encore plus attractif. Focus.

Didier Albin
L’association de commerçants Shop In C veut étendre son réseau pour rendre l’intra-ring de Charleroi encore plus attractif.
L’association de commerçants Shop In C veut étendre son réseau pour rendre l’intra-ring de Charleroi encore plus attractif. ©Albin

La semaine prochaine, l’association de commerçants Shop In C active dans l’intra-ring urbain de Charleroi fêtera son premier anniversaire. À la nostalgie d’un coup d’œil dans le rétroviseur, son président Fabrizzio Padovan préfère un regard loin devant : forte à présent d’environ 300 membres avec les magasins des galeries Rive Gauche et Ville 2, l’association se félicite d’avoir réussi à réconcilier des intérêts longtemps opposés. Ce n’est pas un secret : entre les commerçants du cœur de ville et les shopping centers, les relations étaient plutôt tendues -et c’est un euphémisme. “Nous avons recherché une entente et fédéré nos forces”, confie le président. Directeur de Rive Gauche et membre de Shop In C, Pierre Foucart confirme. “Plusieurs événements ont été organisés en commun : depuis la foire de la place Verte qui fera son retour à la fin février lors des congés de carnaval jusqu’à la parade de noël en passant par la grande escapade, les fêtes de Wallonie, les animations d’Halloween ou la saint Nicolas.”

Un nouveau plan d’actions a été défini pour 2023. Globalement, tout ce qui a bien fonctionné sera réédité. En mieux et avec des surprises, annoncent Fabrizzio Padovan et Pierre Foucart. Ce plan d’actions sera détaillé le mois prochain lors d’une soirée de networking et d’information sur le site de Charleroi entreprendre, guichet unique des PME et des indépendants de Charleroi Métropole. “Ce sera l’occasion de présenter à nos membres les services et conseils dont Charleroi Entreprendre peut leur faire bénéficier pour développer leurs activités”.

De l’audit à la recherche de financements en passant par le marketing ou la digitalisation de leur offre, c’est une vaste palette de services qui est accessible à l’ensemble des commerçants, avec un accompagnement sur mesure professionnalisé. La volonté de l’exécutif de Shop In C, c’est non seulement de continuer à monter des projets événementiels pour faire vivre le commerce urbain et les centres commerciaux de l’intra-ring, mais de renforcer le maillage et la formation des commerçants. Dans ce cadre, des rencontres thématiques seront organisées au moins une fois par trimestre. Il sera question en février du commerce à Charleroi. “Lors d’une intervention, le président de l’AMCV Jean-Luc Calonger donnera les bonnes raisons d’y croire”.

Shop In C a voulu également nouer des contacts avec des opérateurs culturels et économiques locaux comme le club d’affaires B4C ou le Quai 10. Objectif : intensifier les partenariats et les échanges pour faire de Charleroi une destination shopping et divertissement, plaisir et détente en famille. “Un endroit où l’on peut combiner ses achats et une sortie au cinéma ou au musée, un restaurant et un spectacle ou une expérience en escape room”, résume Fabrizzio Padovan. C’est aussi comme ça que l’association entend vendre l’intra-ring auprès des consommateurs. Un concours avec des journées fun shopping à gagner sera lancé au printemps, sans doute à la fin avril. À la même période, Shop In C et ses partenaires entend mettre sur pied une braderie bisannuelle.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be