Éviter un nouveau drame de Strépy : des “signaleurs” formés par la police pour les cortèges à Charleroi

Une soixantaine de personnes seront formées durant 8 heures pour mieux encadrer et sécuriser les cortèges, marches ou courses à pied/cyclistes. Une première salve est formée ce mercredi à Charleroi, avec la police locale.

”Sans signaleur, pas de marche” tranche Rémy, la cinquantaine. Il est à l’Hôtel de Ville de Charleroi, ce mercredi, pour une formation que beaucoup de gens réclament depuis 2019 : comment encadrer correctement un cortège, une marche ou un événement sportif ? Rémy a baigné dans les marches toute son enfance, il a participé à quelques événements mais s’est rapidement tourné vers la sécurisation. “Pour être un bon signaleur, il faut avoir été marcheur je pense. Mais c’est tout aussi important d’avoir une formation solide, c’est pour cela qu’on est ici aujourd’hui”, ajoute son voisin de table, président d’une association folklorique.

Durant 8 heures, ils verront la théorie (4 heures) et la pratique (4 heures) pour pouvoir correctement encadrer les défilés. “On est une cinquantaine de bénévoles pour encadrer le carnaval de Charleroi par exemple”, continue Rémy. “On peut nous voir, devant, derrière ou sur les côtés du cortège, avec des vestes orange fluo, des lumières et des réflecteurs.” Leur boulot : gérer les traversées, les passages dans les carrefours, gérer les conflits avec les automobilistes trop pressés “qui parfois essayent de forcer ou doubler à toute vitesse” ou encore avoir une bonne gestion des risques – tous domaines confondus – lors de ces grands événements festifs ou sportifs. Ils font ça par passion, “pour aider !” rétorque Gisèle, soixante ans. “Quand on voit ce qu’il s’est passé à Strépy, on se rend compte à quel point la sécurité peut être importante… Je ne pense pas que les gens ou les signaleurs aient quoi que ça soit à se reprocher, mais être visible, être conscient des risques, ça ne peut pas faire de mal.”

L'idée date des états généraux des Fêtes et du Folklore, en 2019 à Charleroi. “C’était une forte demande du terrain de pouvoir suivre une formation sur la sécurité. On a été freinés par la Covid, mais Strépy-Bracquegnies nous rappelle à quel point c’est important”, note l’échevine en charge, Babette Jandrain (PS). “On a donc contacté la police locale de Charleroi pour lancer une formation complète de 8 heures. Elle est encadrée par un commissaire du service Motards. Il y aura trois groupes, une grosse soixantaine de personnes, pour cette première salve de formations. Cela nous permettra d’avoir l’esprit plus tranquille durant les fêtes, mais aussi – en tant que Ville – d’avoir un listing de personnes engagées et compétentes à recommander aux organisateurs d’événements qui nous contactent régulièrement pour trouver des signaleurs.”

Des "signaleurs" formés à Charleroi pour encadrer les cortèges (marches, folklore, sport, etc.). Une formation de 8 heures dispensée par la Police locale.
Des "signaleurs" formés à Charleroi pour encadrer les cortèges (marches, folklore, sport, etc.). Une formation de 8 heures dispensée par la Police locale. ©VAN KASTEEL
Des "signaleurs" formés à Charleroi pour encadrer les cortèges (marches, folklore, sport, etc.). Une formation de 8 heures dispensée par la Police locale.
Des "signaleurs" formés à Charleroi pour encadrer les cortèges (marches, folklore, sport, etc.). Une formation de 8 heures dispensée par la Police locale. ©VAN KASTEEL
Des "signaleurs" formés à Charleroi pour encadrer les cortèges (marches, folklore, sport, etc.). Une formation de 8 heures dispensée par la Police locale.
Des "signaleurs" formés à Charleroi pour encadrer les cortèges (marches, folklore, sport, etc.). Une formation de 8 heures dispensée par la Police locale. ©VAN KASTEEL
Des "signaleurs" formés à Charleroi pour encadrer les cortèges (marches, folklore, sport, etc.). Une formation de 8 heures dispensée par la Police locale.
Des "signaleurs" formés à Charleroi pour encadrer les cortèges (marches, folklore, sport, etc.). Une formation de 8 heures dispensée par la Police locale. ©VAN KASTEEL

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be