Sur le pont depuis 24 heures sur 24 et mobilisables 7 jours sur 7, les 24 agents affectés au déneigement des rues de l'entité ont déversés à ce jour 360 tonnes de sel principalement sur les 11 circuits prioritaires tels que définis par le PLANU (Planification d'urgence). Ceux-ci regroupent pour la plus grande partie les grands axes, lignes de bus, quelques points névralgiques, les accès aux hôpitaux ou encore aux maisons de repos. "Au total, 360 tonnes de sel ont été déversées sur les voiries depuis le 1er janvier. L’ensemble des circuits prioritaires ainsi que l’entrée des différents bâtiments publics (écoles, crèches, maisons communales…) ont systématiquement fait l’objet d’interventions de déneigement. Ce lundi, 90 tonnes de sel supplémentaires viendront réalimenter les stocks", précise l’Echevin des Travaux Eric Goffart (C+).

Même si des circuits sont prioritaires, des interventions des services de déneigement ont lieu sur base de signalement de la police, du TEC ou encore des riverains. Dans les endroits inaccessibles aux plus gros véhicules, une solution manuelle est préconisée.

Actuellement, les services les réserves sont suffisantes. "Le véritable stock de la Ville est chez le fournisseur. Via son marché stock, la Ville s'approvisionne au fur et à mesure de ses besoins. Nous avons lancé un marché sel pluriannuel de quatre ans d'un montant de 125.000 euros par an, soit 501.883euros, ce qui assure un approvisionnement à chaque fois que le besoin s'en fera sentir afin d'assurer la sécurité des automobilistes sur le réseau routier carolo ainsi qu'au niveau des entrées des bâtiments publics (écoles, crèches, MCA, places où se tiennent les marchés...)," poursuit l'Echevin.

Pour rappel, la Ville de Charleroi a récemment installé trois nouveaux silos de 60m³ pour un montant de 216.471 euros. Ils sont répartis sur trois sites : à Marcinelle, Gilly et Montignies-sur-Sambre.

La Ville de Charleroi rappelle également que les riverains ont le devoir de déneiger leur trottoir.