Lors de la précédente audience, Nicolas aurait pu intégrer la chambre de traitement de la toxicomanie de Charleroi (CTT) à cause de sa très forte dépendance au cannabis depuis plus de 28 ans. Mais ce dernier n'a pas donné une suite positive à l'invitation et a changé d'air en partant s'installer au Brésil pour y mener à bien un nouveau projet de vie.

Lors d'une intervention policière au domicile de sa mère pour une scène de violence intrafamiliale, les policiers ont découvert de drôles de plantes dans l'allée du jardin... "Il y a eu une perquisition en flagrant délit sur place parce que les policiers ont remarqué la présence de trois plants de cannabis dans l'allée du jardin. Au total, 64 g de cannabis ont été découverts sur place", confirmait le parquet.

Une peine d'un an de prison avait été requise contre le prévenu, uniquement connu pour des antécédents de roulage. Finalement, Nicolas obtient une suspension simple du prononcé de 3 ans.