Par amour, certaines personnes sont prêtes à tout pour conquérir ou reconquérir le cœur de la personne qu’elles aiment. Et les conséquences peuvent être désastreuses ou dramatiques. Marvin peut en témoigner. Ce dernier est considéré comme un miraculé, passant à deux doigts d’une mort quasi certaine en recevant un coup de couteau en plein cœur…

Damien, 40 ans, est l’auteur de ce coup de couteau. Damien souhaitait plus que tout reconquérir Ludivine, la compagne de Marvin avec laquelle il avait entretenu une courte relation. Mais cette dernière ne voulait plus rien savoir de Damien, qui insistait pour reprendre la relation. Alors, Damien a tenté de forcer le destin en fixant un rendez-vous à Marvin. Le rendez-vous a lieu le 10 août 2019 à minuit, rue Pirmez à Gilly, dans un endroit sombre et désert.

Dans la journée, Damien avait envoyé plusieurs SMS à son rival dans lesquels il décrivait en détail les relations sexuelles partagées avec Ludivine. « Ton trou est fait », indiquait-il également à Marvin. Ce soir-là, Marvin se rend sur place avec sa compagne. Le couple s’attend à une banale explication avec Damien. Mais ce dernier est armé d’un couteau et d’une barre de fer. Marvin reçoit un premier coup de barre de fer à l’épaule avant un coup de couteau dans la poitrine. Ce dernier s’écroule par terre, sous les yeux de sa chérie, touché au cœur et à l’un des poumons.

Pour le substitut Bouilliez, Damien était imprégné d’une volonté d’homicide. "En frappant avec un couteau, en plein coeur, de façon violente, il voulait tuer son rival." Les messages envoyés quelques heures avant confirment également la préméditation. Une peine de 7 ans de prison ferme a été requise.

Après seulement deux mois de détention préventive, Damien est réapparu dans la vie du couple. "Ludivine et Marvin l’ont très vite revu dans leur quartier, où il habite aussi et l’ont très mal vécu", signale Me Jean-Philippe Mayence, partie civile. Jugement prononcé le 20 janvier prochain.