À partir d’aujourd’hui, le bassin fleurusien est inaccessible

FLEURUS Jusqu’au 6 janvier prochain, les amateurs de natation devront prendre leur mal en patience. À partir de ce lundi, la piscine de Fleurus sera fermée pour une durée d’un mois et demi. Depuis sa création en 1980, le bassin n’avait jamais connu une fermeture aussi longue. Mais l’infrastructure sportive avait bien besoin de faire peau neuve.

Des travaux de modernisation et de rénovation s’imposaient. Ils s’inscrivent dans une programmation régulière qui permet aux responsables du site d’étaler les différents chantiers sur une période plus vaste. Au cours de cette nouvelle phase, ce sont les installations techniques qui seront rénovées. Ainsi, les travaux comprennent le remplacement des deux chaudières au gaz, des conduits d’alimentation des radiateurs et du système d’aération. La direction de la piscine a également pensé à la planète, grâce à l’énergie renouvelable. L’eau des douches sera chauffée à l’aide de panneaux solaires thermiques. Une pompe à chaleur viendra compléter l’ensemble. Un outil qui permettra de réaliser des économies.

Pour ne pas fermer le site une deuxième fois, la vidange bisannuelle sera effectuée dans la foulée.

Les travaux coûteront 848.000 euros, dont 75 % seront subsidiés par la Région wallonne à travers Infrasports. L’intercommunale Igretec est l’auteur de projet. C’est une société de la région de Tournai qui s’occupera des travaux.

Ce chantier sera également bénéfique pour les nageurs. En effet, l’air au sein de l’infrastructure sera beaucoup plus propre. Une bonne nouvelle pour les 110.000 visiteurs annuels de la piscine fleurusienne.



© La Dernière Heure 2012