Vers 12h30, aucune trace de Jules devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Ce dernier est donc jugé par défaut et écopera d’une peine de prison ferme. Le 22 novembre 2019, la zone de police Lermes a été requise au domicile du couple formé par Josiane et Jules…

Jules connaît un important penchant pour la boisson. Son fils et son épouse confirment même qu’il arrive très souvent que le septuagénaire se planque dans le jardin ou le garage pour boire. Au moment des faits, Jules avait bu et s’est disputé avec son épouse à cause du tri des déchets…

Malgré l’âge avancé de son époux, Josiane reçoit plusieurs coups de poing et des coups de tête au visage. Réfugiée dans le jardin, l’épouse est menacée par Jules, armé d’un couteau et qui lui ordonne de rentrer à la maison. Une peine d’un an de prison a été requise par le substitut Brichet, inquiet de la violence du prévenu. Jugement le 23 septembre.