Avec l'actualité liée à Batopin, on en a profité pour faire un point dans la région.

Pour trouver du cash, à Courcelles, il faut aujourd'hui aller en centre-ville ou à Trazegnies. Souvret et Gouy ne disposent pas de distributeurs. "Depuis 2013, Courcelles suit le dossier des distributeurs à billets", nous indique Caroline Taquin (MR). "On a tout tenté au fil des années, sans baisser les bras: marchés publics national et européen sans succès, contacts avec BPost qui pouvait en installer à nos frais sous convention ce qui ne peut se faire puisque les communes fonctionnent par marchés publics, suivi des dossiers Batopin et Jofico... Nous regrettons que les autorités locale de l'époque n'aient pas accepté l'installation d'un DAB proposé par la banque lorsqu'elle a fermé ses portes à Gouy."

Il n'y a que 3 distributeurs à billets, pour 31.000 habitants. Mais ça pourrait changer d'ici l'été prochain, puisque Batopin est intéressé d'installer un distributeur sur la place Lagneau, à Souvret. "Il reste des précisions techniques à finaliser, mais l'endroit est confirmé. Pour Gouy, nous poursuivons le travail", dit la bourgmestre, qui signale suivre aussi le dossier au niveau fédéral. "L'argent d'un compte bancaire appartient au client, il doit donc pouvoir y accéder sous la forme qu'il souhaite, digitale ou en cash le plus simplement possible. C'est de moins en moins le cas et ce n'est pas acceptable."