Pour rappel, la nuit du 10 au 11 juin dernier, une scène de tirs a éclaté entre le boulevard Jacques Bertrand et la place du Manège à la ville haute de Charleroi. Un homme, Abdelkader K., avait été touché par balles au dos et à la jambe. À la suite de cette scène de tirs, un dossier avait été ouvert par la juge d’instruction Gabriel. Plusieurs devoirs et perquisitions avaient été ordonnés dans le quartier.

Le 16 juin dernier, Nassar B. avait comparu à la chambre du conseil de Charleroi. Ce dernier est suspecté d’être le tireur, ce qu’il nie fermement comme l’a indiqué Me de Moreau, son avocat. La détention préventive de Nassar B. avait été confirmée et prolongée pour un mois supplémentaire.

Ce lundi, après le tireur, nous apprenons que c’est la victime touchée par les coups de feu au dos et à la jambe qui a comparu devant la chambre du conseil de Charleroi. Abdelkader K. est suspecté d’avoir commis un vol avec violence juste avant la scène de tirs. « Il y aurait eu un vol avec violence commis. On ne sait pas s’il s’agit d’argent ou de produits stupéfiants, mais c’est ce qui pourrait expliquer la scène de tirs qui a eu lieu juste après et le règlement de comptes », confirme le parquet de Charleroi.

La détention préventive d’Abdelkader K. a été confirmée par la chambre du conseil.