Lors de la précédente audience, le parquet avait mis fin à tout suspense en requérant l'acquittement de Karine. Cette dernière, citée sur citation directe devant le tribunal correctionnel de Charleroi, contestait avoir effectué six opérations frauduleuses sur le compte bancaire de sa belle-mère pour plus de 17.000 euros en juillet 2019... "Je ne peux pas prouver quoi que ce soit puisqu'il n'y a rien dans le dossier", avait admis la substitute Coduys.

Selon cette dernière, il s'agissait même d'un litige purement civil. Karine avait reconnu les virements vers son compte personnel, mais avec l'accord de sa belle-mère pour effectuer des travaux. Sans surprise, le tribunal correctionnel a acquitté la prévenue.