Le grand rendez-vous, pour tous les travailleurs et leurs représentants, ce sera à Bruxelles, ce 20 juin. D’ici là, le front commun syndical (CSC-FGTB) carolo entend marquer un premier coup, dès demain, vendredi 22 avril. Le rendez-vous est lancé, dès 10h30, au siège de l’intercommunale ORES, à Gosselies. "Nous nous attendons à plusieurs milliers de personnes, puisque nous serons notamment rejoints par des travailleurs d’Anvers, de Namur, de Liège ou de la région du Centre. Les prises de paroles permettront notamment de partager des témoignages de travailleurs qui ne parviennent plus à survivre, notamment à cause des prix du carburant, tout en évoquant le manque flagrant de solutions apportées, à tous les niveaux politiques", épingle Vincent Pestieau, secrétaire régional FGTB.

Le choix du lieu s’explique évidemment par la symbolique de la crise en cours : ORES gère le réseau de distribution d’électricité et de gaz. "La hausse des prix de l’énergie est un élément central qui frappe la population, même si nos revendications sont plus larges et restent les mêmes : nous ne sommes plus dans des demandes à court terme. Il faut agir sur la structure de notre modèle de société. Désormais, on voit que les conséquences de la libéralisation de tout, même du prix du pain, c’est que la hausse de tous les coûts retombe toujours sur la seule population des travailleurs et des allocataires sociaux", assène Fabrice Eeklaer, secrétaire fédéral CSC Charleroi.

Les syndicalistes, surtout, rappellent que cette action coup de poing s’accompagne d’un préavis de grève interprofessionnel, qui a été déposé pour le Pays de Charleroi. "Il y aura donc, ce vendredi 22 avril, des actions et des interruptions de travail dans toutes les entreprises et dans tous les secteurs", soulignent-ils. Si l’ampleur exacte des conséquences pour les usagers reste difficile à estimer, il ne fait aucun doute que chacun est invité à prendre des dispositions pour faire face aux disruptions quasi certaines dans les services communaux de la Ville ou le TEC Charleroi, notamment.