La police de Charleroi veille fréquemment aux nuisances dans les rues peu fréquentées de la ville. Dans le cadre de cette surveillance accrue, Adam a été contrôlé, à deux reprises, et surpris à chaque fois en pleine détention de cannabis. Le 8 octobre 2018, Adam est contrôlé alors qu’il se fume un petit joint. Lors de la fouille corporelle, les policiers retrouvent du cannabis planqué dans son… caleçon.

Bis repetita en janvier 2019. Mais cette fois-là, l’interpellation ne va pas se dérouler dans le calme. Visiblement agacé d’être surpris une seconde fois, Adam ne se laisse pas faire, ne répondant aux injonctions policières et se montre même menaçant en refusant de montrer ses mains. Adam est en possession d’un cutter dans sa poche.

Une fois interpellé, l’homme est emmené au commissariat pour être auditionné. La nervosité d’Adam ne retombe pas. Ce dernier promet à l’un des policiers de « l’attraper quand il le croisera et de le frapper. » Adam ponctue son manège en dégradant la caméra de surveillance de la cellule.

Condamné à un an de prison ferme par défaut, Adam a formé opposition à la prison. La substitute Tabet souhaite confirmer la peine prononcée en novembre dernier, sans pour autant s’opposer à toute mesure de faveur sauf le sursis simple.

Le jugement sera prononcé dans trois semaines.