L’homme, sans domicile fixe, a été condamné par défaut à une peine de 4 mois de prison ferme pour le port d’un couteau à huîtres et d’un tesson de bouteille. 


La découverte des deux objets a eu lieu lors d’un dépôt de plainte au poste de police : après une agression, Stéphane s’est rendu au commissariat et en est ressorti avec une citation à comparaître. 

Stéphane se défend, expliquant qu’il garde ses deux objets sur lui en cas d’agression dans les rues du centre-ville. 

Le ministère public requiert la confirmation de la peine, jugeant les deux objets dangereux pour autrui. Jugement, le 11 février.